Outils personnels

Nouveau marché place Keym

Depuis le 13 décembre, a lieu un nouveau marché place Keym, axé sur les produits du terroir et le circuit court. Un marché pour dynamiser la place en favorisant les échanges et en lui donnant un attrait supplémentaire. Il s’agit pour le client d’une nouvelle offre de services, complémentaire aux commerces existants. Ce marché se tient tous les mercredis de 15 à 20h.

De tous temps, le marché a été un endroit d’échanges. Échange de biens mais aussi échange humain. Il a une fonction sociale et favorise le lien par l’envie de la population de retrouver une autre manière de consommer avec moins de stress et plus de contacts humains. De plus, beaucoup s’accordaient sur l’envie d’organiser une activité au centre de Watermael-Boitsfort, tant du côté des habitants que de la Commune. Cette initiative a aussi pour objectif de soutenir l’activité commerciale dans le quartier et d'attirer les visiteurs qui pourraient profiter de leur passage au marché pour faire quelques achats dans les 85 commerces situés aux alentours.

Une quinzaine de maraîchers se sont porté candidats pour y participer. Une dizaine seront « fixes » (occupant toujours le même emplacement), d’autres « volants » : c’est-à-dire installés sur une place désignée par le placier et qu’ils laisseront, par exemple, leur emplacement au carrousel tant attendu des enfants… De son côté, le marché provençal sera maintenu.

Le marché Keym est agrémenté de produits artisanaux, authentiques, de qualité et de saison à tendance durable ou bio en majorité issus de production responsable ou en circuit-court. On y retrouve donc des fruits et légumes bio, des fromages, du jus de pommes, des bijoux, des confitures, de la charcuterie… et pour assurer la convivialité de quoi boire un verre et se sustenter sur place.

« La place Keym offre un fort potentiel mais était peu utilisée », explique le vendeur de la ferme du Peuplier, producteur de fruits et légumes basé à Grez Doiceau. « Nous rencontrons actuellement une clientèle de proximité et quelques curieux. De plus, je pense sincèrement que nous sommes complémentaires aux commerces existants et que nous attirons du monde les uns pour les autres. La philosophie du marché a été aussi un attrait : il y a une demande pour le bio et le circuit-court qui est croissante. Nous sommes déjà présents le dimanche à Wiener et le jeudi à Ixelles, cela permet aux habitués d’avoir de la fraîcheur… »

De son côté, la marchande de jus de pomme, Vicky Watrin, a découvert la place Keym qu’elle ne connaissait pas. « Ce marché est une véritable opportunité », explique-t-elle. « Il correspond tout à fait à l’image de mon produit qui est artisanal et local (je viens de Liège). La place Keym est une jolie petite place où sont regroupés beaucoup de commerces et je me rends compte qu’elle est fort fréquentée. »

Lara Herremans, fromagère, habite à Watermael-Boitsfort. « Je suis présente au marché du dimanche et j’avais déjà demandé d’organiser quelque chose place Keym. Il y avait une attente de la part des habitants. Dès que j’ai appris l’organisation du marché le mercredi, j’ai foncé. La place Keym est centrale et connaît beaucoup de passage. Je vends beaucoup de fromages saisonniers et j’ai une offre non négligeable de fromages belges. En général, je connais aussi les producteurs car je vais chercher les produits directement chez eux. De plus, nous avons été assez bien accueillis par les autres commerçants : on se complète tout un peu. » 

Actions sur le document